A Paris | Loisirs | Non classé

Une journée au Parc Asterix

11 septembre 2016

Cette année pour mon anniversaire, mes amis ont eu l’excellente idée de m’offrir un pass saison au Parc Asterix. Avec lui j’ai accès à l’ensemble du Parc durant toute la saison, à l’exception de quelques dates précisées sur le site. Le parking est également offert et je bénéficie de 30 % de réduction à l’Hôtel des Trois Hiboux ainsi que de remises dans les points de restauration et les boutiques du Parc, que je peux partager avec 4 autres personnes m’accompagnant. Plutôt pas mal non ? 😀

Je suis donc déjà allée à deux reprises au Parc Astérix depuis sa réouverture en avril (avec une toute nouvelle attraction dont je vais vous parler juste après) et je compte y retourner pendant les vacances de la Toussaint pour profiter de l’évènement « Peur sur le Parc ».

Pour ceux qui ne le connaitraient pas, le Parc Astérix est le 2e parc d’attractions de France (oui oui oui). Il est situé à 30 km au nord de Paris, et offre à ses visiteurs 39 attractions et 5 spectacles dans 6 univers thématiques : les Gaulois, l’Empire Romain, la Grèce Antique, les Vikings, À Travers le Temps, et l’Egypte. Les mots d’ordre du Parc Astérix ? Aventures, émotions et sensations ! Le Parc a ouvert en 1989 et il n’a depuis pas pris une ride (comme moi 😉 ). En 2015 il a accueilli 1 850 000 visiteurs, petits comme grands.


La nouvelle attraction : Discobélix

Tout le monde le sait, Obélix est tombé dans la marmite de potion quand il était petit… et ça l’a doté d’une force légendaire. Quand il décide de lancer un disque géant, celui-ci tourne, tourne, tourne et ne s’arrête plus, créant un mouvement perpétuel presque divin. Embarquez pour un voyage… surhumain !

Voici le pitch présentant Discobélix, la nouvelle attraction familiale du Parc Astérix inaugurée en avril dernier. Située au coeur de la zone de la Grèce Antique, cette attraction invite les visiteurs à pénétrer dans la Cité Antique d’Olympie. Le principe de l’attraction ? Un discobole de 10m de diamètre pouvant accueillir 40 personnes tournant sur lui-même, tout en faisant des va-et-vient à une vitesse de 30 à 70 km/h sur un rail en forme de W de 80m de long, avec quelques effets spéciaux (jets d’eau et boules de feu).

Au sein du groupe d’amis qui m’accompagnait, les avis sur cette attraction ont été mitigés. Les gros amateurs de sensations fortes l’ont trouvée amusante et même s’ils l’ont bien aimée elle était « un peu trop tranquille » à leur goût. Il ne faut pas oublier qu’il s’agit avant tout d’une attraction familiale !
Mais pour moi qui suis sujette au vertige, se retrouver littéralement assis au bord du vide était un peu impressionnant. La vitesse est grisante et les sensations plus fortes que dans les attractions de type galion pirate. D’un point de vue personnel, je trouve l’attraction plus attractive à la nuit tombée, où les effets pyrotechniques sont plus visibles qu’en plein jour.

 


Les attractions et spectacles

Je vous conseille fortement d’arriver avant l’heure d’ouverture pour avoir le temps de passer les contrôles de sécurité – billets et sacs – et être dans les premiers à entrer dans le Parc. Certaines attractions étant beaucoup plus populaires que d’autres, des files d’attente de 1 à 2h se forment rapidement. Pour moi, l’idéal est de commencer par OzIris ou Tonnerre de Zeus, ou alors par la toute dernière attraction ayant été inaugurée car l’affluence y est également très forte.

Je ne pourrais pas vous donner mon avis sur les attractions réservées aux enfants car, même si je viens régulièrement au Parc Asterix depuis une quinzaine d’années, j’en ai fait très peu, ayant toujours préféré les attractions à sensations fortes.

On dit toujours qu’il faut profiter des heures où les spectacles ont lieu pour faire les attractions car il y a moins de monde, mais les spectacles du Parc Asterix valent quand même le coup d’être vus.

Voici mon top 10 des attractions et spectacles du Parc Astérix :

  • Oziris : il s’agit d’un coaster suspendu – càd que le rail est au-dessus de vous et que vous avez les pieds dans le vide (attachez bien vos chaussures !) – perché à 40 mètres de haut et filant à plus de 90km/h avec loopings, vrilles et virages en épingle
  • Tonnerre de Zeus : sur une immense structure entièrement en bois (très impressionnante), les wagons rouges ou bleus vous entrainent dans une course étourdissante à plus de 80km/h jusqu’à 30 mètres de haut, en enchainant montées, descentes, dos d’âne et virages en épingles dans un bruit fracassant de tonnerre
  • La Trace du Hourra : ce « bobsleigh gaulois » vous entraine dans un enchainement de virages à 60km/h
  • Le Cheval de Troie : nacelle perchée à plus de 12 mètres de hauteur, qui vous fait virevolter et voltiger (je trouve cette attraction de trop courte durée et je la refais souvent une seconde fois 😀 )
  • Romus et Rapidus : vous descendez des rapides à l’intérieur de grandes bouées, douche assurée !
  • Menhir Express : dans un menhir flottant vous affrontez tourbillons, remous, tangages, roulis et jets d’eau, jusqu’à une chute finale de 13 mètres de haut !
  • L’Hydre de Lerne : une monstrueuse hydre à 7 têtes a réussi à coincer vos bateaux entre ses tentacules, elle vous soulève et vous fait tournoyer encore et encore pour vous étourdir
  • Epidemaïs Croisières : certes ce n’est pas du tout une attraction à sensations fortes, mais je la trouve toujours bien agréable pour faire une pause dans la journée, et profiter des décors animés avec les personnages de la bande dessinée Asterix
  • Main basse sur la Joconde : gags et cascades dans cette course-poursuite rocambolesque où une bande de malfrats tente de s’emparer de la célèbre Joconde
  • Gaulois-Romains le Match : dans une arène, Gaulois et Romains s’affrontent dans 3 épreuves loufoques, avec coups bas assurés (#TeamRomains ! Il en faut bien 😉 )

L’attraction OzIris a la particularité de proposer une file à part pour ceux souhaitant être au 1er rang. Autant vous dire que cela rajoute encore de l’attente !

S’il y a bien une attraction qui m’a déçue (en fait je ne connais personne qui en garde un bon souvenir) il s’agit de Transdemonium, le « train fantôme » du Parc. Les seuls frissons qui vous traverseront seront dus au froid ambiant. C’est long et ennuyant.


Se restaurer au Parc Asterix

Vous faites peut-être partie de ces irréductibles qui emmènent avec eux leurs sandwichs frais du matin, avec leur petite bouteille d’eau et un paquet de gâteaux. Sachez que le Parc offre des aires de pique-nique.

Pour ceux qui ne souhaitent pas s’encombrer ou qui ont besoin d’un repas bien consistant pour tenir le rythme effréné de la journée, de nombreux points de restauration rapide et restaurants sont à votre disposition : pizzas, pâtes, burgers, sandwichs ou encore buffet à volonté ou service à table, l’offre est très large sur le Parc. Certains points de restauration comme le Pirate échoué vous offriront en plus une vue directe sur une attraction.

Je préfère personnellement la seconde option, même si j’ai toujours un petit sac avec de l’eau et des fruits ou gâteaux. Cela m’évite de m’encombrer et, selon les plats choisis, la qualité est plutôt au rendez-vous. J’aimais beaucoup Caïus Pizzarium à l’époque où il s’agissait d’un restaurant avec service à table. Les pizzas étaient grandes et les plats de pâtes généreux. Aujourd’hui c’est devenu un point de restauration rapide, avec commande au comptoir de « PastaBox » ou de pizza individuelle. Pour le même prix, je vous conseille d’aller aux Fastes de Rome ou au Pirate Echoué.


L’Hôtel*** des Trois Hiboux

Vous avez envie de prolonger l’aventure ? Pas besoin de chercher loin car le Parc possède son propre hôtel : l’Hôtel des Trois Hiboux. Situé à quelques minutes à pied du Parc avec un accès direct, c’est l’escale idéale pour les familles avec une centaine de chambres spacieuses (avec terrasse ou balcon) et un restaurant servant petit-déjeuner et dîner buffet.

Ici le bois règne en maître, que ce soit dans les parties communes ou dans les chambres (nous sommes au temps des Gaulois, ne l’oublions pas). Cela confère une ambiance très chaleureuse, et on oublierait presque qu’un parc d’attraction se situe à quelques mètres de là.

Pas encore convaincu ? Alors sachez que chaque matin Asterix et Obelix s’invitent au petit-déjeuner pour aller à la rencontre des enfants. L’occasion parfaite pour faire des selfix loin de la foule du Parc en journée !

Plus d’informations : www.parcasterix.fr/hotels/lhotel-des-trois-hiboux


Informations pratiques


Billets :
41€ enfant / 49€ adulte / 99€ pass saison

www.parcasterix.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *